Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Automatisme #1

Publié le par Une parfaite inconnue

Automatisme #1

Automatisme #1

 

Il tombe sans fin. Il chute à l'infini. L'air est presque trop froid, la lumière qui vient du haut trop brillante. Son corps poursuit son implacable descente vers la terre trop dure, trop ferme. Il était bien mieux avec le vent et les étoiles, mais le sol l'appel en un murmure qui se frotte à ses vêtements et chuchote à son oreille: c'est la gravité qui le rappelle à elle. 

Il a joué sur le bord et est tombé amoureux, lui qui n'a jamais failli, lui qui n'a jamais trébuché. Il a brusquement été arraché des confins du monde en voyant une rivière. Douce et limpide. Mirage envolé, à peine sa silhouette a-t-elle rencontrée l'atmosphère.

Ici reste et demeure la violence. Sensations abruptes, émotions chaotiques. Passé et futur se mêle pour créer le présent, mais c'est un présent flou, où rien n'est pareil, où tout se transforme. A peine une respiration et elle n'existe déjà plus. Le temps est accéléré, tout s'écoule comme de l'eau entre les doigts, comme des grains de sable sur nos paumes ouvertes. Tout devient vapeur et poussière.

Il a peur. Il voudrait crier. Mais il n'y a que le silence pour entendre le faible gémissement qui sort de sa bouche et le Soleil, vers lequel il tente de refermer les mains, est seul juge de son envol.

On n'échappe pas à la liberté, lorsqu'elle nous prend dans ses bras.

 

 

Publié dans Automatismes

Partager cet article
Repost0

Frontières

Publié le par Une parfaite inconnue

Frontières

Frontières

 

Tu es partout à la fois.

Dans chaque regard

Chaque sourire, chaque lueur d'espoir

Partout en moi

Et pourtant je suis solitude,

Comme un fleuve asséché,

Une page arrachée

A moins que quelqu'un ne me délivre de l'extraordinaire platitude

Ne me tende me la main,

Ne m'emmène sur le chemin

Liberté tu es là,

Mais quoi que je fasse je ne t’atteins pas

Because I'm alone

In a world of stone.

 

Il y a le monde, la vie, l'amour

Tant d'attaches tout autour

Que je ne peux pas m'enfuir,

Dans l'aube naissante partir.

Leurs émotions en un chaos énorme,

qui me lancent, qui me tuent, me déforment,

M'empêche de vivre et de penser,

Autre chose que culpabilité!

Pourquoi souffrir pourquoi pleurer?

Qui a dit que cela nous rendrait

Plus heureux d'exister?

Ça ne fait que nous emprisonner...

Because we are weak

In a world of shrieks

 

Pourtant si les frontières sont dans nos têtes,

ça fait longtemps que je suis prête

A les franchir pour aller loin

Je pourrais partir au matin

Avec ma vie sur les épaules

Pour accomplir mon propre rôle,

Mon cœur entre mes deux mains

Sourire au hasard des destins

Offrir mon Amour aux gens

Et enfin croire au présent.

 

Partager cet article
Repost0

Eau

Publié le par Une parfaite inconnue

 

L'eau qui miroite au Soleil.

L'eau qui est eau, depuis toujours et à jamais.

L' Eau éphémère et éternelle.

Un fluide incessant. Des riens, des gouttes, des particules qui font un tout.

 

J'avais prévu d'écrire sur le vent aujourd'hui. Mais c'est l'eau qui s'est imposée à moi par cette branche qui sintillait.

 

"L'eau tombait avec régularité sur le sol froid de la caverne. L'air était empli d'humidité, les roches de la grotte luisaient doucement dans la quasi obscurité. Le calme régnait. Pas un bruit à part le son cristallin des gouttelettes qui venaient se briser contre les parois lisses et la terre meuble,tel un battement de coeur. Rien à voir avec la furie des vagues qui frappaient le sable ocre et les rochers, tout là bas. Rien à voir avec le martèllement de la pluie sur les vitres des maisons. C'était doux, un léger clapotis, régulier, rassurant. "

 

Eau
Partager cet article
Repost0

Une nouvelle page.

Publié le par Une parfaite inconnue

Bienvenue à toi, cher visiteur, cher lecteur!

Ici, tu trouveras des mots, des mots qui permettent de figer l'éphémère pour le faire éternité et intemporalité. Des mots, mais aussi des images et des photographies, des petits instants de vie, un souffle, un soupir, une idée, un poème. Un partage entre toi et moi, simple. Une offrande l'un pour l'autre, l'un a l'autre. C'est tout.

Mon but n'est pas d'apprendre à te connaître, ni à me connaître. Juste à donner et recevoir. 

Parce que chaque mot est une lumière qui brille dans la nuit

 

 

Libre à toi d'écrire aussi sur ce blog des textes que t'inspirent les images, via les commentaires. En réalité, ce blog est là pour le partage. Quelqu'un part d'une idée et les autres l'enrichissent, la dévellope.

Partage. Echange. Création.

 

 

 

 

 

Toutes les images et textes contenus sur ce blog (sauf si mentionnés) m'appartiennent.

Une nouvelle page.
Partager cet article
Repost0